Château Mémoires, du Malbec à Bordeaux – Malbec #2

Les minuscules salons sont parfois ceux où l’on fait le plus de rencontres…

Après avoir fait la connaissance de Martines Costes, du domaine de Causse, à l’occasion du salon « Les Gascons sont là », j’ai été jusqu’au bout de (l’unique) allée de la Péniche Maxim’s, histoire de dire que je n’avais pas vu qu’un stand. Et peut-être aussi car tout au fond se situait un producteur de foie gras… Malheureusement pour moi, bien trop de monde devant ce dernier. N’ayant ce jour-là pas le courage de jouer des coudes pour attraper un toast de dégustation (pourtant je vous assure, à ce jeu je suis très bonne), je rebrousse chemin et m’apprête à retraverser l’allée pour quitter le salon. Mais, me voilà alpaguée par un jeune homme, qui me demande si je connais ses vins, et si je désire déguster. Autant il est parfois délicat de demander si l’on peut déguster, de peur d’avoir l’air alcoolique trop pressée face à un vigneron qui blablate sur sa production, autant il est difficile – je trouve – de refuser une présentation, quand le monsieur devant son stand n’a aucun visiteur et qu’il vous fait un grand sourire. Me voilà donc embarquée dans les explications de Jean, du Château Mémoires, à Cadillac. Et, d’emblée, ma curiosité est piquée :

« Cadillac, comme la voiture ? »

–  Oui, oui ! D’ailleurs, justement, c’est en l’honneur d’un Gascon du nom de Cadillac que les Américains l’ont baptisée ainsi !

–  Mais… C’est dans le Bordelais cette appellation ?

–  Tout à fait, mais on est très peu connu à côté du Médoc et de St Emilion. En fait, on est LÀ, sur la rive droite de la Garonne, c’est tout petit… »

bordeaux-carte

–  D’accord ! Bon, eh alors, qu’est-ce qu’il y a comme vin LÀ ?

–  Eh bien, au Château Mémoires, on cultive plusieurs cépages : Sémillon, Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Muscadelle et… du Malbec !

Moi qui viens tout juste d’apprendre que ce dernier est typique des Cahors, ou alors, à la limite, des vins argentins, me voilà estomaquée (oui, oui, j’aime les choses bien claires, surtout en phase d’apprentissage). Qu’est-ce que fait ce foutu raisin dans le Bordelais ?

Entre temps, Elsa, sa compagne tout en sourire et aux yeux pétillants, nous a rejoints. C’est elle qui me raconte l’histoire de ce cépage dans leur production. Il y 11 ans, la famille décide de cultiver du Malbec pour venir soutenir certaines de leurs cuvées à base de Merlot ou de Cabernet Sauvignon essentiellement. En effet, ce cépage aujourd’hui majoritaire dans le Sud-Ouest est en réalité originaire du Bordelais. Il peut permettre d’apporter de la structure à des millésimes qui manquent de personnalité. Quatre années passent, la vigne grandit, les raisins mûrissent, c’est le temps des vendanges. La récolte de Malbec est mise en fermentation dans des cuves séparées, pour évoluer tranquillement.

Mais, patatra, quand vient le moment des dégustations primeurs*, le chef de la famille, et accessoirement le papa d’Elsa, est hospitalisé. Or c’est à lui que revient la solennelle décision de l’assemblage, et donc du dosage de ce fameux Malbec dans leurs cuvées…

Mère et fille ne sont pas nées de la dernière pluie, et commencent malgré tout les dégustations. Coup de tonnerre et roulement de tambour : l’échantillon de Malbec se boit très bien… seul ! Conscientes qu’il s’agit là d’un choix de taille, elles emmènent illico un flacon à l’hôpital, pour solliciter le paternel… qui ne peut que confirmer la qualité et la puissance de ce vin. La décision est donc prise à l’unanimité : le Malbec ne sera pas mélangé.

Et c’est ainsi que la cuvée 100 % Malbec est née, sous le doux nom de « L’ Enchanteur », celui de l’année 2009…

La fameuse cuvée, aux arômes complexes et puissant, avec une note de réglisse en attaque.

Ici, la cuvée 2014**, toujours dans le même esprit : 100 % Malbec : des arômes complexes et puissants, avec une note de réglisse dès l’attaque.


*Vous savez, ce moment où la fermentation a eu lieu, ainsi qu’un début de maturation, et que l’on peut enfin goûter quelque chose qui se rapproche d’un vin.

**Ce premier millésime de « L’Enchanteur » a reçu une médaille d’argent au Concours Mondial du Malbec.


Château Mémoires, 2, lieu-dit Cusson, 33490 Saint-Mixant.

Leur site Internet.

Pour en savoir plus sur l’AOC Cadillac : ici.

Une question ? Un avis, une remarque sur cet article ? C'est ici !