À l’assaut de la Cité du Champagne…

FullSizeRender (2)

[REPORTAGE]

Si votre grand-mère déteste les musées (c’est le cas de la mienne), je suis prête à parier qu’ici, elle trouvera son bonheur. Explications !

Voilà un an, a ouvert la Cité du Champagne, au coeur du village historique d’Aÿ. Adossée à la coopérative Cogevi, ce lieu se veut plus qu’un simple musée autour du vin des rois. Explication sur l’élaboration du champagne, bien sûr, mais également présentation d’outils de la vigne à travers les époques, exposition d’artistes, déambulation dans la Villa Bissinger, agencée comme à la veille d’une assemblée générale de la coopérative, et descente dans la fameuse vinothèque, où 30 000 flacons sont conservés, pour la mémoire…

Une visite plus que complète, mais surtout vivante. Des photos, des tablettes présentant des courts films sur l’histoire de la coopérative ou l’organisation du vignoble champenois, des affiches de collection… Tout est brillamment pensé et agencé.

On se laisse guider, on pourrait y passer la journée, tellement il y a à voir et à apprendre. 

Reportage en images.

FullSizeRender

Même l’escalier qui mène au Musée des métiers du champagne est fascinant : chaque virage représente une saison de la vigne et les murs servent d’abécédaire.

 

FullSizeRender_2

Quand une pub de tracteur devient déco !

 

FullSizeRender_4

Pour son Musée des métiers de la vigne, la Cité du champagne a fait appel aux adhérents de la coopérative : les vieux outils et les vielles machines qui rouillaient au fond des caves ont refait surface (#sorttonbazar).

 

FullSizeRender_3

Une mise en scène impressionnante, pour comprendre une bonne fois pour toute la fonction d’un « enjambeur » (#kapich?).

 

À l’étage de la Villa, chaque pièce est dédiée à une forme de champagne, associée à une forme d’art…

 

IMG_4016

La pièce noire, pour la Haute-couture, et les cuvées d’exception. Quand tout est affaire de « petites mains »…

 

 

IMG_4068

La loge des artistes, pour le champagne rosé, avec en ce moment une expo sur Mistinguette ; une exposition d’art brut pour le champagne brut et extra-brut ; la pièce blanche dédiée à la cuisine et au blanc de blanc ; et la pièce noire, pour les cuvées prestige et la Haute-couture…

 

Bien sûr, une visite en Champagne ne serait pas complète sans une dégustation. Celle-ci a lieu sur une reconstitution du bar du fameux Normandy, avec non loin les caisses originelles au nom de Raoul Collet, fondateur de la coopérative en 1921.

 

IMG_4069

 

IMG_3967

Et au sous-sol, exposition temporaire : en ce moment, le jazz et les cultures noires.

 

La Cité du champagne ? Un lieu insolite, un voyage au coeur de la culture, entre Champagne et Art déco…

Alors ? Elle est restée combien de temps votre grand-mère ?

 


Le détail des visites, sur le site Internet de la Cité du champagne.

Une question ? Un avis, une remarque sur cet article ? C'est ici !