Une soirée dégustation avec Emmanuel Delmas

Pour initier mes amis aux plaisirs de la dégustation, j’ai organisé une soirée oenologie, ou plutôt oenophilie, un samedi soir de janvier. Mais attention, pour ne pas se retrouver juste entre potes autour de bonnes bouteilles (et dans ce cas-là, il n’y aurait pas de quoi écrire un article, juste à savourer), j’avais convié un ancien sommelier et actuel formateur à la dégustation à animer la soirée.

Il s’agit d’Emmanuel Delmas, dont j’ai déjà évoqué le blog auparavant.

Ce fut une soirée fantastique, dont voici le menu :

Petite émulsion des fondamentaux du vin, pour ouvrir l’appétit 

Élaboration vin rouge/vin blanc, origine des tannins, évolution des couleurs, double fermentation, un bon caviste, le prix des bouteilles…

Mijoté de 5 vins rouges français, entrecoupés de conseils de dégustation

Les larmes/jambes du vin, les éventuels défauts (liège, brett’s), l’importance du mâchage…

Mousse de chouettes débats, et croquants d’aller-retours sur les vins précédemment dégustés

(et un merveilleux plateau de fromages)

Emmanuel sait mettre à l’aise les débutants, et je me suis régalée de voir mes amis ouvrir de grands yeux en apprenant que, non, le vin rouge n’est pas l’ami du fromage (Chloé, ton petit crottin de Chavignol, tu te souviens avec quoi le savourer*?), que l’on peut ouvrir sa bouteille à épaule 24h à l’avance, qu’il vaut mieux déguster les rouges avant les blancs et que ces derniers peuvent faire office de « rince-cochon » pour retrouver un peu de fraîcheur en bouche… Ou encore les voir oser, au fil de la soirée, poser de plus en plus de questions.

Quant à moi, ça m’a permis, non seulement de réviser deux-trois bricoles**, de pratiquer l’art difficile de la dégustation (bon dieu qu’il est difficile de trouver ses mots !), et surtout de passer une soirée en très bonne compagnie !

thumb_IMG_2641_1024

Nous avions donc 5 vins différents, chaque bouteille en double, pour étancher la curiosité et la soif de chacun 😉

Si ça vous tente, voici quelques conseils :

  1. Trouver un pro du vin sympa, passionné et si possible avec une touche d’humour – check
  2. Inviter une dizaine d’amis non allergiques au raisin – check
  3. Fixer un prix par personne en accord avec l’ensemble du groupe – check
  4. Choisir une thématique – check (pour nous : 5 régions de France / 5 vins rouges)
  5. Aller chez son caviste se faire conseiller sur les choix des bouteilles en accord avec le thème et le budget – check, et l’on pourrait ajouter, pour ceux qui font tout à pied : prendre un très bon sac à dos !
  6. Cuisiner un peu, des choses pas trop épicées, et prévoir du pain – check
  7. Réunir le nombre de verres à vin nécessaires – check
  8. Rassembler laborieusement 12 assises dans son mini-salon – check, vive Tetris !
  9. Résister à allumer ses guirlandes et bougies, laisser son plafonnier allumé : il faudra voir son verre – check
  10. Ne pas prévoir un dimanche trop chargé ! – check

Merci à ceux qui ont joué le jeu, et encore un immense merci à Emmanuel.

Il est probable que l’on remette ça très vite…


N.B. : Emmanuel est formateur, ex-sommelier et… auteur : un article « Lectures » à venir bientôt donc, à propos de son livre  « Vins, Leçons de dégustation » !


*Oui, du Sancerre blanc !

**Euh… en fait d’apprendre que le Châteauneuf-du-Pape ce n’est PAS un Bordeaux (#shameonme)

One Response to “Une soirée dégustation avec Emmanuel Delmas

  • Sam Drarve
    1 année ago

    « le vin rouge n’est pas [souvent] l’ami du fromage »: une personne de plus pour combattre cette malheureuse idée reçue, merci !

Une question ? Un avis, une remarque sur cet article ? C'est ici !